ADAPTER NOTRE RELATION AUX ORGANES DÉCONCENTRÉS ET AUX CLUBS


La nouvelle gouvernance expérimentée nous montre la nécessité d’ajuster certains points pour être plus efficaces :

  • préciser les missions de la fédération, des ligues et des comités départementaux à travers une feuille de route commune

  • poursuivre les conventions avec les ligues

  • réétudier la manière de constituer les listes candidates dans les conseils d’administration afin de ne pas bloquer des structures qui ne disposent pas de liste complète

  • ouvrir la réflexion sur la représentation à l’assemblée générale fédérale

  • favoriser les liens des commissions sportives régionales avec les commissions nationales

  • mutualiser les ressources administratives entre organes déconcentrés, avec un soutien national

  • engager une réflexion de fond autour du club du 21e siècle (lieu du lien social intergénérationnel, laïque, sécurisant, sans discrimination)

35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout